Reportages / Carnet de Vendanges Octobre 2017

Carnet de Vendanges Octobre 2017

Retour sur les vendanges 2017 avec Nicolas Glumineau, Jean-Christophe Mau, Lionel Gardrat, Michèle Béchet, les oenologues d’Oenoteam et l’Oenologue Nicolas Guichard. Photos JB Nadeau.

 

 

Rive Gauche

 

Nicolas Glumineau le 17 octobre : « Le Marathon, ce sont deux semi-marathons successifs !  »

« Ça, on savait… » me répondrez-vous, mais les coureurs aguerris savent la difficulté de l’exercice.
Quand les Merlots, Petits Verdots et Cabernets francs sont rentrés, il reste 65% du vignoble à vendanger !!!  Il faut 4 à 5 semaines pour vendanger 90 hectares de vigne, quand on veut récolter des fruits tout-à-fait mûrs, i.e. ni trop ni pas assez. C’est que la maturité du Cabernet-Sauvignon est affaire de principes … et de précision ! Ce cépage ne souffre pas la médiocrité… Le but ultime ? Les récolter quand les pépins sont savoureux ; quand ils ne sont ni secs, ni amers, encore moins verts. Cela demande de les goûter très régulièrement, dans les derniers jours précédant la vendange. Il faut donc être présent dans ses parcelles, les connaître, les attendre … si toute fois Dame Nature et la météo le permettent !
Et cette deuxième partie de vendanges 2017 nous a contraints à la patience et à garder notre sang froid ; nous avons fait évoluer notre stratégie de récolte quasiment chaque jour, pour ramasser chaque parcelle à l’optimum de la maturité et dans un bon état sanitaire. Finalement, nous finissons cet exercice le 2 octobre, cette année. 26 jours de vendanges qui viennent conclure une année de travail des vignerons.
Aux ouvriers de chai, à présent, de prendre soin de cette récolte. Vinifications douces sans sur-extraction.  Equilibre. Finesse. Densité. Complexité. Un Pauillac made in Pichon Comtesse, quoi !

Nicolas Glumineau – Château Pichon Comptesse de Lalande

 

Jean-Christophe Mau le 28 septembre : « 2017 en 2 mots ce serait précocité et précision »


Suite de l’article

Jean-Christophe Mau – Château Brown

 

 

Nicolas Guichard le 23 octobre : « 2017 : L’inattendu retour au classicisme ».

Après un printemps glaçant ayant amputé sérieusement les volumes et forcément la qualité pensait-on alors, 2017 vient de rendre son verdict : l’espoir est de retour dans les chais.
Les blancs se révèlent très aromatiques avec des équilibres acides idéaux.
Les dernières tries des liquoreux ont permis d’obtenir des moûts équilibrés et riches en arômes sous l’effet du botrytis.
Quant aux rouges, il a fallu attendre les macérations post-fermentaires pour se rendre compte que nous tenions là un très beau millésime dans la pure tradition du classicisme bordelais : élégance aromatique du raisin mûr sans être cuit, tanins finement ciselés et fraîcheur du fruit.
Certains le comparent sur la papier (données phénologiques et analytiques à l’appui) au millésime 2001, passé inaperçu à l’époque car suivant le trop médiatique Millénium, mais que les fins connaisseurs ont ensuite remis à sa juste place.
Alors qu’on se le dise, 2017 conviendra aux fins amateurs de Bordeaux classiques, mais attention il n’y en aura pas pour tout le monde !

Nicolas Guichard – Expressions de Vignerons

 

 

Rive Droite

 

Lionel Gardrat, Vignoble Les Hauts de Talmont le 2 octobre : « Le millésime 2017 est bien arrivé dans nos cuves ! ».

Une décision risquée, beaucoup de travail et au bout du compte du bonheur… le millésime 2017 est bien parti… La semaine dernière, le beau temps revenu, sur les conseils de notre oenologue Jean Claude Berrouet, nous avons pris la décision de retarder la vendange du merlot pour obtenir une belle maturité. Ce fut une bonne décision. Aujourd’hui, la promesse d’un beau millésime est au rendez-vous ! La vendange de belle qualité doit beaucoup au travail minutieux effectuées dans nos vignes par nos vendangeuses et vendangeurs et à celui de notre nouvelle machine, une Winery de chez Pellenc qui érafle et trie.

Lire l’article complet

Les Hauts de Talmont

 

Julien Jouannel, Directeur Commercial du Château Carignan, AOC Cadillac Côtes de Bordeaux, le 25 octobre  : « Nous avons de la chance , nous, nous avons vendangé ! »

Le gel a amputé environ 30 % de notre récolte…. Après les craintes, justifiées sur la quantité, nous avons eu peur pour la qualité avec la météo calamiteuse du mois de Septembre… La crainte de la fameuse malédiction des Millésime en « 7 » refaisait surface… Mais que nenni !  Les premières dégustations pré et post écoulages sont surprenantes !  homogénéité, couleur, maturité des tanins, sucrosité, (même pour les cabernets !)…, Des levures indigènes qui travaillent fort bien,  tous les paramètres organoleptiques mesurables indiquent un très bon millésime !  il manquera certainement de la complexité en comparaison avec les généreux millésimes 2015 et 2016 mais il n’y aura certainement pas à rougir face à des millésimes comme 2012 ou 2014. C’est pour nous un grand soulagement même si la faiblesse des quantités reste une réalité qui pèsera dans nos résultats économiques, nos appellations « dites » moins prestigieuses ne nous autorisant pas à « jouer au yoyo » en terme de prix.…
Château Carignan

 

Jean-Benoit Subra, Château du Garde le 23 octobre : « 2017,  une année compliquée !! ».

Après un très bon départ en début d’année , la vigne avait pris un mois et demi d’avance sur son évolution ordinaire, nous étions ravis jusqu’à cette fameuse période de fin avril où le gel a dévasté en deux nuits le vignoble bordelais et même français, brûlant par le froid, bourgeons et jeunes pousses. Heureusement, nous avions eu le réflexe de brûler des boules de foin afin de tenter de sauver une partie de la récolte.
Ensuite ce fut la canicule en Juin avec une interminabe sécheresse, les vignes épargnées se sont parées de magnifiques fruits qu’il a fallu récolter dès mi-septembre afin d’éviter la pourriture que la pluie soudaine risquait d’apporter.
Les vendanges 2017 ont donc été précoces et rapides. Le volume final est malheureusement bien en deçà de 2016 mais la qualité est au rendez-vous ! Le millésime 2017 sera excellent !

Château du Garde

 

 

En savoir plus : Carnet de Vendanges Septembre 2017

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Echos de Bordeaux

NEWSLETTER PRO MENSUELLE - FILIÈRE VIN

inscrivez-vous

Newsletter Prof

Web & Vin

Web et Vin

Conseil en stratégie digitale. Formation et accompagnement.

Création Graphique

Création Graphique

Logos, Webdesign,
Charte graphique digitale.

Édition & Tourisme

Edition et Tourisme

Création, diffusion & promotion
Newsletters & réseaux sociaux.
Expertise filière Vin.

Vidéo

Video

Création de contenu.
Textes, Photos, Vidéos.

Informatique

Informatique

Serveurs sécurisés propres
Développement personnalisé
Réseaux Intranets