Reportages / Carnet de Vendanges Septembre 2018

Carnet de Vendanges Septembre 2018

Premières impressions sur les vendanges 2018 avec Jean-Christophe Mau, Pascal Hénot, Jean-Michel Baudet, Pascal Sirat, les oenologues d’Oenoteam et Lionel Gardrat. Photos JB Nadeau.

 

 

Rive Gauche

 

Jean-Christophe Mau, Château Brown, le 27 septembre  : «un millésime qui génère beaucoup d’espoir ».
Au Château Brown, les vendanges 2018 ont débuté sous de bons auspices le 31 août. En quelques jours, nous avons ramassé nos cépages blancs : Sauvignon Blanc suivi du Sémillon. Les premiers jus dégustés laissent entrevoir de belles – voire de très belles – perspectives, avec des arômes d’une intensité rare, accompagnés par de belles acidités et de la fraîcheur pour le Sauvignon Blanc, ainsi que beaucoup de rondeur pour le Sémillon. Les blancs finissent tranquillement leur fermentation en barriques et nous pourrons bientôt commencer le batonnage des lies.
Sans nul doute, la qualité est au rendez-vous pour les blancs comme pour les rouges ! Les conditions climatiques depuis juillet ont permis la concentration et la maturation des raisins.
L’arrière-saison est belle et toujours sous le soleil les vendanges ont repris il y a quelques jours pour les cépages rouges : en commençant par le Merlot. Nous finirons approximativement mi-octobre pour ce qui est du Cabernet-Sauvignon.
Les premières vinifications de Merlot révèlent un fruit extraordinaire, une profondeur des couleurs, une puissance aromatique rare et des tannins soyeux très concentrés en polyphénols.
Fait marquant de ce millésime – les conditions climatiques, parfois extrêmes, ont provoqué une diminution « naturelle » des rendements. Par exemple, la sécheresse qui se poursuit en ce mois de septembre participe à la réduction du volume sur les rouges. En effet la chaleur a diminué naturellement les rendements, mais point positif : à rendement diminué, vin plus concentré et puissant. Un millésime extraordinaire est donc en pleine préparation au Château Brown…!
Château Brown – AOC Pessac-Léognan

 

Rive droite

 

Pascal Hénot, Oenologue au Centre Oenologique de Coutras : « un millésime de très haute qualité » le 28 septembre.
L’année fut éprouvante avec un printemps chaud et humide qui a généré un rapide développement du Mildiou. La lutte contre ce Mildiou a été le combat principal des viticulteurs cette année, avec succès, ou pas, avec un fort impact en terme quantitatif…Heureusement l’été a lui été chaud et sec, cela de a permis de faire reculer la pression parasitaire mais surtout a entrainé une belle évolution des maturités, permettant une très belle vendange.
En blanc les raisins récoltés début septembre sont dotés d’une belle expression aromatique et dans un bel état sanitaire. Les raisins rouges (en cours de récoltes pour les Merlots) sont gorgés de sucre, colorés, et murs. Les conditions de vendanges sont idéales avec une météo stable, de la fraîcheur le matin, de la chaleur et un temps parfaitement sec. On attend la fin de la récolte mi-octobre.
Les premiers vins blancs dégustés ont de belles expressions aromatiques, typiques de leur cépage. C’est étonnant vu les fortes chaleur, j’explique cela par la permanence cet été d’une alternance de fraîcheur nocturne et de chaleur diurne, idéale, sur une longue période. Les premiers vins rouges ont une robe sombre, beaucoup de fruits, de la rondeur en bouche et de beaux tanins…
Enosens Coutras

 

Jean-Michel Baudet, Château Monconseil Gazin : « un millésime bipolaire » le 28 septembre.
D’abord un long printemps où les pluies à répétition ont maintenu une forte humidité constante, favorisant le développement du mildiou, et réduisant le volume de récolte.
Mi-juillet, le beau temps s’est installé avec de fortes chaleurs sans canicule, pour favoriser la véraison, puis une maturation complète des baies et des conditions de vendange confortables.
Les mouts ont un équilibre alcool/acidité parfait.
Vignobles Michel Baudet

 

Pascal Sirat, Château Panchille : « un millésime mémorable » le 28 septembre.
Les vendanges sont en cours à Panchille. Après un printemps compliqué et une lutte acharnée contre le mildiou, le soleil de Septembre permet une bonne maturation, la quantité et qualité sont finalement au rendez-vous et avec eux l’espoir d’un excellent millésime. Les premiers Merlots rentrés donnent des mouts d’une belle couleur et sont bien fruités. 2018 restera dans nos mémoires j’en suis sûr !
Château Panchille

 

Stéphane Toutoundji, Thomas Duclos, Julien Belle – Oenoteam le 24 septembre : « un millésime à sensations… fortes ».
Après un millésime 2017 éprouvant, le millésime 2018 s’est déroulé dans une atmosphère anxiogène, rendant les choix techniques capitaux, mais le résultat s’annonce à la hauteur des efforts fournis. La saison d’hiver a connu des températures classiques mais une pluviométrie anormalement élevée. Les sols bien travaillés évacuent les excès, les raisins profitent de cet apport mais l’humidité ambiante favorise la pression parasitaire, le mildiou s’installe et entraîne des pertes de récoltes importantes. La lutte phytosanitaire est particulièrement rude, nécessitant des capacités importantes de réaction de la part des équipes. Le débourrement a montré un potentiel de récolte très important, revu à la baisse ensuite : mildiou, coulure et millerandage sur les vieilles vignes et les épisodes de catastrophes climatiques (grêle du Bourgeais, Blayais, Sauternais et Sud Médoc), impactant significativement les rendements.
Mais depuis le 20 juin, à part quelques épisodes orageux, le temps est sec. Au 20 août, nous relevions une contrainte hydrique modérée à forte rendant la fin de véraison un peu chaotique sur les terroirs les plus tardifs. Mais dans l’ensemble la véraison se déroule de façon rapide et homogène. Cette fin de cycle végétatif avec des températures chaudes sans être caniculaires laissait déjà présager de belles maturités. Les dernières pluies combinées à l’amplitude thermique auront permis une synthèse aromatique et polyphénolique quantitative et qualitative. Ces dimensions-là sont les points communs des grands millésimes identitaires Bordelais tels que 1990 ou encore 2010. Au 24 septembre, les vendanges sont maintenant bien avancées, une bonne partie des Merlots sont rentrés et l’anxiété semble laisser progressivement place à la joie : les vins sont extraordinairement colorés, fruités avec des tanins présents, ce pourrait être finalement un grand millésime en train de naître. A suivre dans quelques jours pour la conclusion de ce scénario pas encore tout à fait bouclé… #emotions2018
Lire l’article original

 

 

Lionel Gardrat, Vignoble Les Hauts de Talmont le 6 septembre : « la vendange se présente bien et laisse augurer un beau millésime ».
Tout a bien commencé avec un hiver clément et sec, et un cycle végétatif qui a commencé très tôt. Le débourrement fut précoce et homogène.
Rebondissement fin avril avec trois matinées de gel qui font de gros dégâts… Heureusement nous sommes peu touchés car nos vignes touchent l’estuaire.
Juin et début juillet sont très chauds et nous affichons alors 3 semaines d’avance.
Nouveau rebondissement fin juillet avec des abats d’eau importants en une semaine ((100mm sont enregistrés par notre station météo). Suivent des semaines de temps frais et maussade. Peu à peu l’avance se réduit. A la mi septembre; un nouvel épisode pluvieux se déclare (80mm). La véraison en est très ralentie surtout sur les colombards et l’inquiétude monte.
Aujourd’hui, après 10 jours de temps sec et plus chaud, l’espoir est revenu. La vigne est encore en activité physiologique et la maturité progresse. On note quelques attaques de pourriture grise que les vendanges manuelles devraient permettre d’éliminer. Après consultation de notre conseil Jean Claude Berrouet la vendange de notre parcelle de merlots aura lieu ce vendredi 29 septembre. Elle se présente bien et laisse augurer au final un beau millésime !
Lire l’article original

 

 

 

Photos JB Nadeau pour l’Agence Fleurie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Echos de Bordeaux

NEWSLETTER PRO MENSUELLE - FILIÈRE VIN

inscrivez-vous

Newsletter Prof

Web & Vin

Web et Vin

Conseil en stratégie digitale. Formation et accompagnement.

Création Graphique

Création Graphique

Logos, Webdesign.
Charte graphique digitale.

Édition & Tourisme

Edition et Tourisme

Création, diffusion & promotion.
Newsletters & réseaux sociaux.
Expertise filière Vin.

Vidéo

Video

Création de contenu.
Textes, Photos, Vidéos.

Informatique

Informatique

Développement personnalisé.
Hébergement sécurisé.
Réseaux Intranets. Expert juridique.