Marché / Tendances 2019 avec le Concours Mondial de Bruxelles.

Tendances 2019 avec le Concours Mondial de Bruxelles.

Évolutions des consommateurs et conséquences sur les marchés, extrait de l’enquête 2019 du CMB.

 

Une production plus responsable
L’accent mis sur la santé et le bien-être influence le choix des consommateurs en matière de vin. Désormais, les consommateurs s’intéressent à l’origine et aux méthodes de production du vin, privilégiant les vins biologiques et naturels en tant que symbole de qualité supérieure. Conscient de cette évolution, le CMB a inauguré, il y a deux ans, l’«Organic Wine Trophy». Les inscriptions biologiques et biodynamiques ont augmenté significativement au cours des 10 dernières années, le chiffre a même doublé depuis 2015. Sans surprise, les vins primés dans cette catégorie proviennent principalement d’Italie, de France et d’Espagne. Mais la Chine, la Grèce et la Moldavie se distinguent également.

 

Des vins faiblement alcoolisés
Le dérèglement climatique affecte les niveaux de sucre résiduel dans les vins et provoque un déplacement des vignobles vers le nord. « L’un des plus grands défis de l’avenir sera de produire un vin frais, fruité, et avec une teneur en alcool plus faible », commente Baudouin Havaux, Président du CMB. En 2019, les consommateurs seront non seulement de plus en plus conscients du type de vin qu’ils boivent, mais également de la façon dont ils le boivent. Une tendance vers une consommation de vin plus équilibrée gagne du terrain. Désormais le vin est considéré comme partie intégrante du repas et non plus comme un accompagnement.

 

Vin premium pour les consommateurs chinois
Malgré le ralentissement économique de la Chine, le pays devrait augmenter ses importations de vin de 8 % en 2019, selon l’International Wine and Spirits Record (IWSR). L’augmentation estimée est due à la hausse de jeunes consommateurs qui préfèrent le vin au baijiu. Les consommateurs plus âgés se tournent aussi vers le vin pour ses bienfaits perçus sur la santé.  « Autrefois, célèbre pour son thé, la Chine pourrait bientôt devenir l’un des plus gros consommateurs de vin au monde. Et les consommateurs de la première économie mondiale veulent des vins de qualité supérieure. »

 

Des marchés d’exportation à fort potentiel
Singapour, la République tchèque et Taïwan ont le potentiel le plus élevé en tant que nouveaux marchés du vin au cours des cinq prochaines années. Bien que la République tchèque enregistre la plus forte consommation de bière par habitant au monde (150 litres par an), le vin gagne en popularité et, ces deux dernières années, le pays a enregistré une croissance remarquable de ses importations de vin (principalement de Géorgie).

 

Variétés internationales et indigènes
Les cépages internationaux continueront à être populaires et à attirer les foules de fans dévoués. Mais L’avenir de l’industrie vinicole est peut-être dans les variétés indigènes. Les consommateurs, de plus en plus connaisseurs, s’ouvrent à ces nouveaux cépages et sortent des sentiers battus. En 2019, les consommateurs seront plus à la recherche de vins locaux et de cépages hors du commun. En 2018, l’Italie a reçu des médailles principalement pour les vins des variétés indigènes Primitivo, Sangiovese et Montepulciano. Le Portugal et la Grèce, deux pays cultivant des centaines de cépages autochtones, ont d’ailleurs obtenu de nombreuses médailles avec des cépages comme l’Assyrtiko, l’Agiorgitiko, le Savatiano (en Grèce) et le Touriga Nacional, le Castelão, le Touriga Franca et le Baga (au Portugal). Le plus grand nombre de médailles suisses a été attribué au Chasselas indigène, le cépage blanc le plus répandu représente environ 27 % des vignobles du pays.

 

Lire l’article complet

 

Plus d’infos sur le Concours Mondial de Bruxelles 2019

 

 

Une réponse à “Tendances 2019 avec le Concours Mondial de Bruxelles.”

  1. korsuwanskul apichart dit :

    A propos de marché des vins de France en chine , je constate que la plupart des consommateurs chinois des vins n’ont pas de tout été éduquer car les importateurs chinois ne font aucun efforts pour expliquer à leur clients , or le vin devrait être ABSOLUTEMENT éduqué et surtout les vins français ne sont pas facile à comprendre ( appellations , cépages , différents des régions surtout L’accord de METS et VINS ,,,,etc ,
    un exemple de l’émission de CCTV CHINOIS , pendant d’un repas de fête de famille , ils ont bu le vin de Bordeaux ROUGE avec des poissons (c’est un reportage sur une ville côtière ),,,,,,,,,,,,,,,,,,?????!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Echos de Bordeaux

NEWSLETTER PRO MENSUELLE - FILIÈRE VIN

inscrivez-vous

Newsletter Prof

Web & Vin

Web et Vin

Conseil en stratégie digitale. Formation et accompagnement.

Création Graphique

Création Graphique

Logos, Webdesign.
Charte graphique digitale.

Édition & Tourisme

Edition et Tourisme

Création, diffusion & promotion.
Newsletters & réseaux sociaux.
Expertise filière Vin.

Vidéo

Video

Création de contenu.
Textes, Photos, Vidéos.

Informatique

Informatique

Développement personnalisé.
Hébergement sécurisé.
Réseaux Intranets. Expert juridique.

AgenceFleurie

GRATUIT
VOIR